05 mai 2008

Portraits choisis de détectives célèbres

   Eugène-François Vidocq      (1775-1857)     « Figurez-vous un homme sans nom, sans gîte, vivant de dénonciations quotidiennes, marié à une de ces malheureuses sur qui il est obligé, de par sa qualité, d'exercer sa surveillance, un fieffé coquin, aussi impudent qu’infâme, et ensuite vous imaginerez, si vous le pouvez, ce que doivent être les œuvres morales d'un tel homme. » (Alexandre POUCHKINE)  Le précurseur français des détectives ?     Né 25 juillet 1775, à Arras, où... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2008

Grands Détectives

Le premier détective célèbre n'est-il pas un personnage bien réel?        Vidocq, ancien bagnard, indicateur, policier,        devient le chef de la Sûreté en 1811.         Il publie ses Mémoires en 1928.         Ami de H. de Balzac, Vidocq lui fournit de la documentation pour ces écrits.         Il a incontestablement influencé les premiers auteurs de nouvelles et de romans.  Cependant, il... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2008

Meurtre en direct

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)Editeur     GallimardDate de parution 26/01/2006Collection Serie NoireUne enquête du commissaire Michaël Ohayon Surnommée " la P. D. James israélienne ", Batya Gour revient ici avec son sixième roman mettant en scène son héros préféré, le commissaire Ohayon : homme taciturne, intellectuel posé, il arrive à résoudre les enquêtes les plus dures, non seulement grâce à la maîtrise absolue des techniques d'investigation policière, mais aussi et surtout grâce à sa... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 14:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mai 2008

Meurtre sur la route de Béthléem

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)(Bethlehem Road Murder) (2001)Editions FayardDate de parution avril 2003Collection PoliciersUne enquête du commissaire Michaël Ohayon Présentation de l'éditeur Des ouvriers palestiniens qui travaillaient dans l'un des plus anciens quartiers de Bethléem trouvent, sous les toits d'une maison vide, dans la poussière, le corps d'une jeune femme défigurée à coups de planche. Plus de sac à main. Pas d'argent. Personne ne la réclame. Le quartier ne sait rien... Michaël Ohayon, sur fond de... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2008

Meurtre au philharmonique

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)(Murder Duet: a Musical Case) (1999)Editions FayardDate de parution novembre 1997Collection Policiers Une enquête du commissaire Michaël Ohayon C'est à propos d'un bébé abandonné que Michaël Ohayon, le policier israélien héros des précédents romans de Batya Gour, rencontre Nita Van Helden, sa jeune voisine violoncelliste. Pris du désir d'adopter cet enfant, il voudrait former avec elle un couple fictif. Ainsi découvre-t-il la famille Van Helden. Une famille de mélomanes... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2008

Meurtre au kibboutz

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)(Murder on a Kibbutz: A Communal Case) (1994)Editeur : Fayard (25 octobre 1995) Une enquête du commissaire Michaël Ohayon Présentation de l'éditeurAlors qu'il vient d'être muté à l'UNEC, une section de la Police judiciaire israélienne chargée des affaires délicates, le commissaire Michaël Ohayon se voit confier une mission à laquelle ni son passé ni ses études ne l'ont préparé enquêter sur une mort suspecte survenue au sein d'un monde aussi complexe que fermé, le kibboutz. S'agit-il d'un... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2008

Meurtre à l'université

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)Un crime littéraire(A Literary Murder 1993)Editions FayardDate de parution octobre 1994Une enquête du commissaire Michaël Ohayon Au cours d'un même week-end, deux membres du département de littérature hébraïque de l'université de Jérusalem sont assassinés : l'un, un jeune chargé de cours épris de poésie médiévale, empoisonné par du monoxyde de carbone introduit dans ses bouteilles de plongée ; l'autre, considéré comme l'un des plus prestigieux poètes contemporains d'Israël, battu à mort dans... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2008

Le Meurtre du samedi matin

Batya Gour(20 janvier 1947 - 19 mai 2005)      Le Meurtre du samedi matin un crime psychanalytique(The Saturday Morning Murder - 1992)Editions FayardParu en 10/1993 Une en quête du commissaire Michaël Ohayon, trente-huit ans, né au Maroc, divorcé, auteur d'une thèse de doctorat inachevée sur les guildes au Moyen Age Présentation de l'éditeurPour la plupart des membres du prestigieux Institut de psychanalyse de Jérusalem, ce samedi resterait à jamais un samedi noir, un jour où l'indicible - l'impensable... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2008

MOURIR N’EST PEUT-ETRE PAS LA PIRE DES CHOSES

Pascal DessaintRivages Thriller 2003 - 2005, RIVAGES/NOIRTrophée 813 du meilleur roman francophone et Prix Chapitre Nature 2003 Toulouse, juin 2000. Madame Jourda ne sait que faire de l’iguane que lui a confié sa voisine Jérômine Gartner. La jeune femme n’est pas revenue le chercher et n’a plus donné signe de vie. Quand les policiers s’apprêtent à forcer la porte de son appartement, ils constatent qu’elle n’est tout simplement pas fermée. A l’intérieur, Jérômine Gartner est allongée dans un fauteuil. Etranglée. Chargé de l’enquête,... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2008

LOIN DES HUMAINS

Pascal DessaintRivages Thriller 2005 - 2007, RIVAGES/NOIRGrand Prix du roman noir français, festival de Cognac 2006 Jacques Lafleur a été égorgé d’un coup de sécateur dans le jardin de sa sœur Jeanne, chez qui il s’était réfugié après l’explosion de l’usine AZF à Toulouse. Pourtant, cet éternel vagabond semblait avoir trouvé la paix quelque temps auparavant dans la maison de son frère Pierre, spécialiste des serpents. Mais les choses s’étaient gâtées et Jacques était reparti dans ses errances. Pour quelle raison ? C’est ce que se... [Lire la suite]
Posté par Aphelandre à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]