Je me présente, Antoine Marcas
Eric GIACOMETTI

"Antoine Marcas est commissaire à Paris et franc-maçon au Grand Orient de France. C’est un personnage en quête d’idéal, sans cesse ramené à la dure réalité qu’il côtoie dans son métier.
Sa double fonction de policier et franc-maçon lui permet d’être aux premières « loges » dans le cadre de crimes en lien avec son organisation ou encore ses opposants. Et ceux-ci sont nombreux. Car si le commissaire Marcas défend l’idéal franc-maçonnique, il est prêt à reconnaître que certains abus de pouvoirs de quelques frères ont terni sa réputation.
« Antoine Marcas avait longtemps fréquenté une loge qui avait abrité entre autres des porteurs de valise pour les partis politiques, de faux facturiers patentés et des intermédiaires douteux, mais habiles à truquer les marchés publics en particulier dans le bâtiment. La loge discrètement nichée dans un pavillon de banlieue parisienne avait été progressivement gangrénée de l’intérieur par un réseau de corruption au plus haut niveau de la vie politique. Écoeuré par ses découvertes, un an après que les journaux n’en fassent leurs choux gras, il avait changé de loge, pas d’obédience. » p. 43 Le rituel de l’ombre
Face à ces dérives, le commissaire Marcas s’est lancé dans l’étude de la symbolique maçonnique et de son histoire, comme pour contrebalancer les dérives modernes :
« En réaction, il s’était plongé à ses heures perdues dans l’histoire et le symbolisme maçonnique comme si le passé pouvait laver les souillures du présent. Au fil des ans, ses recherches étaient accueillies avec le plus grand respect et sa réputation d’intégrité le précédait dans les loges qui l’invitaient à présenter ses travaux. » p. 44 Le rituel de l’ombre
Il a fait de ces études un exutoire à sa vie privée trop compliquée. Car Marcas est divorcé et voit très peu son fils.
« Seul. C’était bien le mot. Une ex-femme définitivement hostile. Des amours éphémères. Et un fils à mi-temps. Le portrait d’un flic comme tant d’autres, dévoré par son travail et dont les tempes restaient toujours aussi noires en dépit d’une quarantaine indocile. Il ne pouvait même pas faire le coup des tempes argentées pour séduire. » p. 171 Conjuration Casanova
Entre ésotérisme et rituels, crimes secrets et complots en haut lieu, idéal et faiblesse humaine, les enquêtes d’Antoine Marcas nous font entrer dans le monde intriguant de la franc-maçonnerie et de son histoire. Elles nous permettent de mieux cerner une organisation qui génère bien des rumeurs et des mythes, attise aussi bien la haine et la jalousie que la fascination."

giacometti_revenne


Eric GIACOMETTI et Jacques RAVENNE, ont inventé un genre à part, le polar franc-maçon.

Journaliste d'investigation, Eric Giacometti a enquêté à la fin des années 1990 sur la franc-maçonnerie dans le cadre des affaires sur la Côte d'Azur. Il est l'auteur de Pannes de cœur (Fleuve Noir, 2004). Jacques Ravenne est le pseudonyme d'un franc-maçon élevé au grade de maître. Amis depuis 25 ans, ils ont inauguré leur collaboration littéraire avec Le rituel de l'ombre (Fleuve Noir, 2005).
En 2006, ils réitèrent l'expérience aux éditions Fleuve Noir avec Conjuration Casanova.
Pour se moquer des fantasmes sur les complots de toutes sortes, dans Le Frère de Sang, son héros, le commissaire franc-maçon Antoine Marcas, se paye la tête de deux conspirationnistes puis explique avec ironie, au cours d'un dîner, que Ponce Pilate était franc-maçon et que son alliance avec les juifs pour crucifier le Christ constitue le premier complot judéo-maçonnique de l'histoire."

Site officiel

Rencontres avec les auteurs et dédicaces:

Jaques Ravenne sera le 5 juillet à la librairie Charlemagne de Fréjus

Jaques Ravenne sera le 4 juillet à la librairie Charlemagne de Toulon

Samedi 27 au 29 juin : Eric Giacometti sera à Nice, pour le salon du livre

Jacques Ravenne sera à Frontignant au festival du roman noir du 24 au 29 juin

Jacques Ravenne sera à Toulouse  le 21 juin de 15h à 18h au magasin Cultura Labége

Éric Giacometti

Actuellement chef de service au Parisien, Éric Giacometti a effectué de nombreuses enquêtes dans le domaine de la Santé en tant que journaliste d'investigation, n'hésitant pas à dénoncer des scandales qui furent ensuite sous le feu de l'actualité tels que le problème de l'amiante, l'affaire du sang contaminé, ou encore les risques du vaccin contre l'hépatite B, sujet auquel il a même consacré un ouvrage : La santé publique en otage (Albin Michel).
Il a également enquêté à la fin des années 90 sur la franc-maçonnerie, dans le volet des affaires sur la côte d'Azur. Une expérience qui a nourri les trois romans coécrits en 2005, 2006 et 2007 avec Jacques Ravenne : Le Rituel de l'ombre, Conjuration Casanova et Le Frère de Sang (édition Fleuve Noir).

Bibliographie

Santé publique en otage, les scandales du vaccin contre l'hépatite B, éditions Albin Michel, Paris, 2001.
Raffarinades, avec André Bercoff, éditions Michel Lafon, Paris, 2003, 137p.
Pannes de Cœur, éditions Fleuve noir et Mutualité Française, Paris, 2004, 276p.
Bonne année, mes chers compatriotes, avec Henri Vernet, éditions Jean-Claude Lattès, Paris, 2006.

Jacques RAVENNE

Interview de Jacques Ravenne 

Pour aller plus loin concernant la Franc-Maçonnerie:
Franc-Maçonnerie française
Wikipedia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc-ma%C3%A7onnerie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Personnalit%C3%A9_de_la_franc-ma%C3%A7onnerie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Auteur_sur_la_franc-ma%C3%A7onnerie

Débat : Les franc-maçons ont-ils encore de l'influence?
Invités : Alain Bauer, Donald Potard, Roland Dumas, Marie France Picart, Jacques Ravenne et François Koch