Ellis Peters

cadfael10

Editions 10/18 1990
(The Devil's Novice, 1983) -  l'action se déroule en septembre 1140

Cette huitième aventure de frère Cadfael est aussi séduisante que les précédentes. Sur fond de complot contre le roi Etienne, Ellis Peters tisse une intrigue complexe que résoudra avec brio son personnage fétiche. --Claude Mesplède
" Un amoureux éperdu décide d'entrer dans les ordres, ne tarde pas à perturber le couvent et, pour comble, confesse un crime dont toutes les polices du royaume recherchaient l'auteur. Pour frère Cadfael, notre détective, l'aveu semble cousu de fil blanc : de quoi attiser sa curiosité d'enquêteur et son génie de la déduction. " Les Lettres françaises

Septembre 1140. L'abbaye Saint-Pierre et Saint-Paul de Shrewsbury accueille un novice de 19 ans, Meriet, fils cadet du châtelain Leoric d'Aspley. Mais toutes les nuits, le jeune garçon pousse des hurlements provoqués par un cauchemar.
Quelques semaines plus tard, le chanoine Eluard de Winchester se présente à l'abbaye. Il est à la recherche de Peter Clemente, ambassadeur du roi Etienne, qui a disparu après un bref passage au château d'Aspley.
La vision du cheval de Clemente, ramené par le shérif, provoque chez Meriet une nouvelle crise la nuit suivante.
Lorsqu'on découvre qu'il cache une mèche de cheveux entourée par un ruban, il subit le fouet et le cachot avant d'être rejeté de l'abbaye.
Frère Cadfael est chargé d'annoncer cette décision au châtelain qui refuse de revoir son fils.
Celui-ci est alors confié à frère Mark de l'hospice Saint-Gilles.
Quelques semaines plus tard, Meriet découvre dans la forêt le cadavre de Clemente.
On pense qu'il a été assassiné par un braconnier, mais le jeune garçon s'accuse du meurtre. Cadfael, qui le croit innocent, va mener l'enquête dans la campagne environnante, et va s'interroger sur les raisons qui ont poussées Meriet à rentrer dans les ordres.