Margaret Campbell, médecin légiste de Chicago, et Li Yan inspecteur de police.

Auteur

PeterMay01

Peter May

Passionné par la Chine, membre honoraire de l'Association des Auteurs chinois de romans policiers, Peter May a d'abord été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise - signant plus de 1000 génériques en 15 ans.
A 30 ans, il était déjà l'auteur de deux séries TV majeures créées pour la BBC, et d'une autre pour ITV, 'Tke the high road' qui fut diffusée dans le monde entier.
Dans les années 90, il produit et tourne, aux îles Hébrides, une grande série en langue gaëlique, 'Machair', nominée au Festival du Film celtique. Il y a quelques années, Peter May a décidé de quitter le monde de la télévision pour se consacrer à l'écriture de ses romans.
Peter May s'est fait un nom à la télévision britannique en créant et transcrivant les scénarios de séries télévisées, très prisées outre-Manche, telle que "Take the High Road" qui se déroule dans la magnifique region du Loch Lomond, en Ecosse. Cette série a été vue dans le monde entier.
Nommé, à 21 ans, "jeune journaliste de l'année", il a abandonné le journalisme lors de la publication de son premier roman, à l'âge de 26 ans. Le livre a été porté à l'écran pour la série "The Standard" sur la BBC à une heure de grande écoute.
A partir de ce moment-là, Peter May est devenu très connu, à la fois comme producteur, scénariste et réalisateur d'oeuvres dramatiques pour la télévision - plus de 1000 scénarios en 15 ans.
Pour sa série "Squadron" (l'Escadron), il a réussi à persuader la RAF de lui fournir des avions et des pilotes.
Pour "Machair" il a conduit une troupe de 70 comédiens et membres d'équipage jusqu'aux ïles Hébrides, pour y tourner, en extérieur, 99 épisodes.
Toujours à la recherche d'un nouveau défi, il a quitté la télévision et l'Ecosse pour s'installer en France et retourner à ses premières amours: l'écriture de romans. 
Très vite il est parti en Chine, un pays qui le fascinait depuis longtemps, dans le but impensable de se faire ouvrir les portes de la police chinoise.
Il y est retourné chaque année, y séjournant chaque fois plusieurs mois.
Grâce à un réseau de contacts extraordinaire, il est parvenu à se faire introduire dans les services de police chargés des homicides, et ceux des experts légistes, à Shangai comme à Pékin.
Très méticuleux sur ses recherches, il a fait une étude exhaustive des méthodes utilisées par les inspecteurs, la police scientifique, et les médecins légistes chinois. Il s’est ainsi fait de nombreux amis dans tous les milieux au cours de ses périples.
En reconnaissance de son travail, il a été nommé membre honoraire de l'association des écrivains de romans policiers chinois à la section de Pékin.
"Meurtres à Pékin"  (The Firemaker) est le premier d'une série de thrillers situés en Chine et mettant en scène Margaret Campbell, médecin légiste de Chicago, et Li Yan inspecteur de police.

site officiel (en anglais)

Site dédié à l'auteur, en français


meutres_a_pekin



Meurtres à Pékin - The Firemaker (1999)
(nov 2005 Editions du Rouergue, 2006 France Loisirs, 2007 en poche - Babel)
Sélectionné pour le 37 ème Grand Prix de Elle
Dans le premier livre de sa Série Chinoise, Peter May plonge ses personnages au coeur du Pékin contemporain, baigné de tradition et avide de modernité.
Le cadavre carbonisé d’un homme est découvert un matin dans un parc de Pékin.  Le même jour, deux autres corps sans vie sont retrouvés à deux endroits différents de la ville.  Aucun indice, aucune trace, à part un mégot de cigarette laissé chaque fois bien en évidence à côté des trois corps, comme une signature.
Margaret Campbell est médecin légiste aux États-Unis.  Venue pour une série des conférences, elle se voit mêlée malgré elle à l’enquête de Li Yan, fraîchement promu commissaire.  Deux mondes s’affrontent, mais devant la complexité d’une affaire qui semble cacher un secret monstrueux, ils vont devoir faire taire leurs différences et unir leurs talents pour tenter de découvrir la vérité, fût-ce au péril de leur vie.

eventreur_pekin

L'éventreur de Pékin - Chinese Whispers (2004)
(juin 2006 France Loisirs, fevrier 2008 Editions du Rouergue)
préselectioné pour le PRIX INTERNATIONAL 2008 Festival "Polar & Co" Cognac
Cadre exotique pour suspense diabolique.
Avec un sens du détail époustouflant, Peter May crée un univers aussi fascinant que terrifiant. Du grand art.
Ses victimes sont jeunes et ravissantes. Il nargue la police de Pékin en copiant à la lettre les crimes d’un célèbre tueur en série anglais. Et il semble animé d’une haine féroce à l’égard de l’inspecteur Li Yan...
Pour Margaret, médecin légiste et épouse de Li Yan, participer à l’enquête se révèle rapidement un piège mortel car l’assassin, aussi rusé qu’impitoyable, a décidé d’anéantir tous ceux qui sont chers à l’inspecteur...

4eme_sacrifice

Le quatrième sacrifice - The Fourth Sacrifice (2006)
(mars 2006 Editions du Rouergue, 2007 France Loisirs, 2008 en poche - Babel)
Les trois premières victimes ont été droguées et attachées. On leur a accroché, autour du cou, une pancarte portant un seul chiffre et un seul nom. Puis une main experte les a décapitées. La quatrième a été exécutée de la même façon, mais à la différence des autres, il s'agit d'un diplomate américain.
Personne ne sait pourquoi Yuan Tao est revenu en Chine après avoir vécu si longtemps aux Etats-Unis, pourquoi il a accepté un emploi subalterne à l'ambassade américaine, pourquoi il loue un deuxième appartement dans un quartier pauvre de Pékin - ni pourquoi il a trouvé la même mort étrange que trois Chinois très différents.
Obligés de travailler ensemble, Margaret Campbell et Li Yan éprouvent à nouveau l'irrésistible attirance qui les a presque détruits lors de leur première rencontre. Mais maintenant, Margaret a un autre admirateur - un brillant et charismatique archéologue de la télévision américaine. De son côté, Li doit faire face à une tragédie familiale qui l'obsède.
Ils dévoilent lentement les secrets du tueur. Mais plus ils se rapprochent de la vérité, plus ils se rapprochent dangereusement d'un tueur prêt à sacrifier quiconque menace de la faire éclater.

disparues_shangai

Les disparues de Shanghai - The Killing Room (2006)
(oct 2006 Editions du Rouergue, 2007 France Loisirs, 2008 en poche - Babel)
Les corps mutilés et démembrés de dix-huit femmes sont découverts sur le chantier d'une banque sino-américaine en construction à Shanghai. Appelé spécialement de Pékin pour mener l'enquête, le commissaire Li Yan découvre l'un des plus terrifiants catalogues de tueries jamais mis au jour.
Une fois encore, et malgré la relation explosive qui règne entre eux, il devra faire appel au talent de la pathologiste américaine Margaret Campbell pour identifier les victimes. Bientôt, ils s'aperçoivent que les femmes assassinées ont probablement été découpées vivantes et qu'ils ont affaire à un véritable monstre...
Dans l'atmosphère humide de l'automne d'un Shanghai à la fois futuriste et vétuste, pour se rapprocher de ce tueur impitoyable, Li Yan et Margaret devront mettre de côté leurs difficultés personnelles, déployer tous leurs talents et accepter de faire face à leurs pires cauchemars.
Après Meurtres à Pékin et Le Quatrième Sacrifice, Peter May, expert dans l'art de pénétrer les bouleversements de la société chinoise contemporaine, confronte de nouveau ses héros aux crimes les plus abjects, fouillant ainsi plus avant dans les recoins obscurs de l'âme humaine. Pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.

cadavres_chinois

Cadavres chinois à Houston - Snakehead (2007)
(mars 2007 Editions du Rouergue, 2008 France Loisirs)
PRIX INTRAMUROS 2007 (Festival "Polar & Co" Cognac)
Au petit matin, sur une route déserte du Texas, l'attention du shérif adjoint Jackson est attirée par un camion frigorifique qui semble abandonné. Lorsqu'il décide de l'inspecter, il ne sait pas que dans la remorque, il va découvrir une cargaison qui lui fera regretter amèrement sa curiosité : les cadavres de quatre-vingt-dix-huit clandestins chinois morts asphyxiés. N'est-ce qu'un sinistre drame de l'immigration ou s'agit-il d'une affaire beaucoup plus grave ? Les pages du carnet trouvé sur l'un des corps, ainsi que d'étranges et inquiétantes marques de piqûres, ne vont pas tarder à mettre en alerte toutes les autorités du pays. Qui a bien pu vouloir transformer ces malheureux, venus chercher des jours meilleurs en Amérique, en véritables " bombes humaines " ? Dans ce quatrième volet de la " série chinoise " de Peter May, c'est aux États-Unis que nous retrouvons Elizabeth Campbell, maintenant médecin légiste à Houston, chargée d'organiser l'autopsie des quatre-vingt-dix-huit corps, et Li Yan, dépêché par le gouvernement chinois pour suivre l'affaire. Une fois encore, ils vont devoir travailler main dans la main et faire face aux sentiments complexes qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. En compagnie du FBI et des services de l'Immigration, ils vont plonger dans l'univers trouble des trafics de clandestins et s'engager dans une véritable course contre la montre. Car s'ils ne découvrent pas qui tire les ficelles de cette machination, c'est toute l'humanité qui est menacée d'une terrible et collective agonie.

JeuxMortels

Jeux mortels à Pékin - The Runner (2007)
(nov 2007 Editions du Rouergue)
Au cœur de l'hiver, dans l'effervescence générale d'un Pékin métamorphosé par l'approche des Jeux olympiques, six athlètes chinois de haut niveau meurent dans des conditions mystérieuses à quelques semaines d'intervalle : un nageur se pend au plongeoir d'une piscine à la veille d'une compétition internationale, anéantissant les espoirs de son pays de remporter une victoire face aux États-Unis ; un haltérophile meurt dans les bras de sa maîtresse ; trois coureurs de relais périssent dans un accident de voiture ; un cycliste se noie... Lorsqu'un septième athlète disparaît mystérieusement, LiYan, devenu chef de la Section n° I des affaires criminelles, décide de mener l'enquête. II demande à Margaret Campbell, pathologiste de renommée internationale, de pratiquer des autopsies. Peu à peu, le milieu sportif révèle ses dessous : des intérêts financiers colossaux, et leur corollaire, des méthodes de dopage sans cesse plus poussées, jusqu'à devenir quasiment indétectables. Plongés au cœur de cette nébuleuse, Margaret et LiYan vont devoir mettre leur vie en danger pour découvrir la sombre vérité qui se cache derrière les apparences.

Revue de presse


Meurtres à Pékin

« D’une originalité remarquable, et extrêmement bien écrit, The Firemaker (Meurtres à Pékin) aborde un sujet d’actualité brûlant… les dialogues sont pertinents, pleins d’esprit, parfois extrêmement drôles. » --Scotland on Sunday--

« Un thriller palpitant… le premier roman à tirer parti de la panique universelle face aux aliments génétiquement modifiés. » --The Mirror--

« Un voyage intense et fascinant à travers les rues de la ville et les vicissitudes du système policier chinois. » --The Good Book Guide--

« C’est toujours un immense plaisir de se retrouver entre les mains de quelqu’un qui sait vraiment raconter une bonne histoire. Le livre de Peter May est un excellent thriller et une étude fascinante du choc de deux cultures. J’ai adoré les détails sur la Chine moderne enchâssés comme des joyaux exotiques dans l’intrigue. C’est un roman que je recommande chaudement. » --William Kent Krueger--

« On est heureux de faire la connaissance de ces deux enquêteurs, et on attend avec impatience la publication de la suite de leurs aventures. » --Booklist, American Library Association--

« Voilà un livre qu’on ne doit en aucun cas rater. » --Armchair interviews--

« Un roman idéal pour les fans de thrillers et d’enquêtes policières. » --Reviewing The Evidence--

« Peter May part d’une hypothèse effrayante pour construire une histoire offrant à la fois du mystère, de l’aventure, et une vision fascinante de la Chine nouvelle. » --Kirkus--

«  … un thriller policier au rythme rapide … un succès de librairie qu'on s'attend à voir adapté pour le grand écran. »
The Edinburgh Evening News

  « L'Orient et l'Occident se rencontrent dans ce récit palpitant. »
Newcastle Evening Chronicle

« … foisonne littéralement de détails authentiques… Pékin en devient presque un personnage vivant. »
Books@ShopSmart.com

Le Quatrième Sacrifice

« Palpitant… » --The Herald--

« Sélectionné parmi les meilleurs romans anglais de l'année 2000 »
Deadly Pleasures (Anthony Award Winning Mystery Magazine)

« On ne peut plus le lâcher. »
Newcastle Evening Chronicle

« Un second roman impressionnant et astucieux »
Amazon.co.uk

« Exotique et fascinant »
Scotland on Sunday

« La Chine et la ville de Pékin sont remarquablement bien décrites… les horreurs et l'héritage tragique de la Révolution culturelle sont mis en lumière d'une manière émouvante. »
Manchester Evening News

« Habile et instructif… incroyablement bien documenté et détaillé… une intrigue impeccable… un pur délice »
Highland News