Romans historiques se déroulant au XXe siècle
Auteur:

benzoni_juliette

Juliette Benzoni

Juliette Benzoni, écrivain, est née en 1920 à Paris et vit à Saint Mandé (Val de marne).
Elle commence en 1964 sa carrière de romancière avec la série des 'Catherine', traduite en plus de vingt langues ; série qui la lance sur la voie d'un succès jamais démenti jusqu'à ce jour. Elle a écrit depuis une soixantaine de romans, recueillis notamment dans les séries intitulées 'La Florentine' (1988-1989), 'Les Treize Vents' (1992), 'Le Boiteux de Varsovie' (1994-1996) et 'Secret d'Etat' (1997-1998). Du Moyen Age aux années 30, les reconstitutions historiques de Juliette Benzoni s'appuient sur une documentation minutieuse. Vue à travers les yeux de ses héroïnes, l'Histoire, ressuscitée par leurs palpitantes aventures, bat au rythme de la passion. Figurant au palmarès des écrivains les plus lus en France, elle a su conquérir cinquante millions de lecteurs dans plus de vingt pays.
Ses oeuvres touchent un vaste et fidèle public. Elle s'impose aujourd'hui comme la reine du roman historique français avec, notamment, Le boiteux de Varsovie, La Florentine, Marie les intrigues, Marie les passions, La perles de l'Empereur, Les larmes de Marie-Antoinette, Le jeu de l'Amour et de la Mort, Secrets d'Etat...

Site officiel


Série : Aldo Morosini
Sous-titre de la série: Le boiteux de Varsovie
Cette série met en scène le Prince Aldo Morosini qui est devenu après la Première Guerre Mondiale un antiquaire spécialisé dans les bijoux anciens.

L'étoile bleue
Date de parution : 01 Novembre 1994
Rentrant de captivité en 1918, Aldo Morosini, d'antique noblesse vénitienne, découvre que sa mère a été assassinée ; que dans son palais sur le Grand Canal, un joyau historique, l'Etoile bleue, appartenant à sa famille maternelle a été volé et qu'il n'a plus aucun espoir de retrouver la femme qu'il aime. Cependant, pour éviter à la dépouille de sa mère l'injure de l'autopsie et la curiosité malsaine des journaux, il ne prévient pas la police et décide rechercher lui-même le voleur meurtrier. Quatre ans plus tard, devenu antiquaire, il est invité à rejoindre un assez mystérieux personnage : Simon Aronov, acheteur très connu des salles de ventes européennes, bien qu'on ne l'ait jamais vu.
C'est à Varsovie, après un long périple dans les caves du ghetto qu'Aronov, boiteux et borgne, reçoit Morosini. Juif de haute spiritualité, le Boiteux montre à son hôte une étrange pièce de musée : le Pectoral du Grand Prêtre du temple de Jérusalem, une plaque d'or où s'enchâssait douze pierres précieuses, dont quatre manquent, volées et dispersées au cours des siècles. Or une tradition veut qu'Israël ne retrouvera sa terre ancestrale que lorsque le Pectoral reconstitué pourra y revenir. L'une des quatre pierres est le saphir volé à Venise... Juliette Benzoni, auteur de nombreux best-sellers, nous entraîne dans une aventure pleine de rebondissements et de suspense où l'amour et l'argent tuent.

La Rose d'York
Date de parution : 30 Juin 1995
Lorsque le prince Aldo Morosini, expert en pierres anciennes, rencontra Simon Aronov, surnommé le boiteux de Varsovie, il ne s'attendait pas à la mission que ce mystérieux personnage lui confierait : retrouver les quatre pierres manquantes du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, une plaque en or où s'enchâssaient douze pierres précieuses.
Or, une tradition veut qu'Israël ne retrouve sa terre ancestrale que lorsque le pectoral reconstitué pourra y revenir... Après avoir découvert la première de ces pierres, l'Etoile bleue, le prince part pour l'Angleterre, convaincu que la deuxième pierre, la Rose d'York, s'y trouve. Dans cette quête semée d'embûches, Aldo Morosini va aller de surprises en découragements, d'exaltations en déceptions, avant de toucher au but et de découvrir que l'âme féminine est plus imprévisible, plus mystérieuse encore que les ruelles sordides des docks de Londres. Dans ce deuxième tome de la saga du Boiteux de Varsovie, Juliette Benzoni nous entraîne dans de nouvelles aventures, à la recherche de ce fabuleux diamant qu'est la Rose d'York.

L'Opale de Sissi
Date de parution : 14 Mars 1996
Lorsque le prince Aldo Morosini, expert en pierres anciennes, rencontra Simon Aronov, surnommé le Boiteux de Varsovie, il ne s'attendait pas à la mission que ce mystérieux personnage lui confierait : retrouver les quatre pierres manquantes du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, une plaque en or où s'enchâssaient douze pierres précieuses.
D'après une tradition, Israël retrouverait sa terre ancestrale lorsque le pectoral reconstitué pourrait y revenir... Après avoir découvert les deux premières de ces pierres, l'Etoile bleue et la Rose d'York, le prince part pour Vienne où Simon Aronov lui a donné rendez-vous à l'Opéra pour assister à une représentation exceptionnelle du Chevalier à la rose. Au lever du rideau, alors que les lumières s'éteignent, une jeune femme masquée se glisse dans la loge en face d'eux. Le Boiteux fait remarquer à son invité qu'elle porte sur sa robe l'Opale de Sissi, l'une des deux pierres qui leur manque. Qui est cette jeune femme mystérieuse, de naissance royale, dit-on ? C'est à sa poursuite que le prince antiquaire va se lancer, au coeur de l'une des plus belles régions de l'Autriche. Dans ce troisième tome de la saga du Boiteux de Varsovie, Juliette Benzoni nous entraîne dans de nouvelles aventures à la recherche de ce fabuleux bijou qu'est l'Opale de Sissi.

Le Rubis de Jeanne la Folle
Presses de la Cité 1996
Présentation de l'éditeur
Prince vénitien et antiquaire, Aldo Morosini a été mandaté par un mystérieux personnage surnommé le Boiteux de Varsovie, afin de retrouver les quatre pierres manquantes du pectoral du Grand Prêtre du Temple de Jérusalem, une réunion capitale car la tradition juive veut qu'Israël ne retrouve sa terre ancestrale que lorsque le joyau entièrement reconstitué pourra y revenir.
Au risque de sa vie, au cours de multiples aventures semées d'embûches, le prince Aldo Morosini nous entraîne à la recherche de "L'Etoile bleue", de " La Rose d'York", de" l'Opale de Sissi "et du "Rubis de Jeanne la Folle". Suspens, trahisons, amours jalonnent les quatre volumes de cette fresque. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre
Quatrième de couverture
Automne 1922... Quelques mois plus tôt, le prince Morosini - expert en joyaux anciens - a été contacté par le mystérieux Simon Aronov surnommé le "Boiteux de Varsovie". Celui-ci lui a confié une mission périlleuse : retrouver quatre pierres précieuses dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem... La tradition veut que, regroupées, elles permettent aux enfants d'Israël de retrouver leur terre. Après avoir découvert l"Étoile bleue", le prince embarque pour l'Angleterre où serait la "Rose d'York", un fabuleux diamant dont la trace s'est perdue depuis plusieurs siècles. Commence alors une course folle semée d'embûches. Des ruelles sordides de l'East End aux somptueux manoirs de l'aristocratie, ils sont nombreux à convoiter la pierre précieuse, et ses adversaires sont prêts à tout pour contrer les projets du Boiteux. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Les émeraudes du prophète
Presses de la Cité 1999
Présentation de l'éditeur
Les nouvelles aventures d'Aldo Morosini, le prince antiquaire vénitien, contraint et forcé de rechercher deux pierres sacrées disparues dans le pillage du temple de Jérusalem. Suspense, action, rebondissements incessants avec, en prime, une énigme difficile à résoudre pour nos héros. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Quatrième de couverture
Si Aldo Morosini - prince vénitien et expert international en joaillerie - pense qu'il en a fini avec les aventures, il se trompe. Un soir, à Jérusalem où il poursuit sa lune de miel avec Lisa, sa jeune épouse, un adolescent lui apporte une lettre émanant d'un dignitaire de la synagogue qui lui demande quelques instants d'entretien discret. Au coeur de l'antique cité de David, il rencontre Abner Goldberg. Celui-ci lui apprend que le Grand Prêtre du Temple portait dans un sachet de soie deux émeraudes semblables, les " sorts sacrés ". La légende dit que Jehovah en personne les aurait remises au prophète Elle, et qu'elles assurent le pouvoir de clairvoyance et de prophétie. Goldberg désire que Morosini se lance à la recherche de ces pierres disparues depuis le sac de Jérusalem. Morosini refuse : il veut se consacrer uniquement à sa jeune femme et à ses propres affaires. Goldberg le laisse partir mais, quand Aldo arrive à l'hôtel, Lisa a disparu. Une lettre l'informe du chantage : qu'il retrouve les émeraudes sans prévenir aucune autorité, la vie de Lisa est en jeu. Il ne reste plus à Morosini bouleversé qu'à accepter la mission. La quête qu'il entreprend l'oblige à remonter l'histoire des émeraudes, qui ont partout laissé des traces sanglantes. De Jérusalem à Istanbul en passant par Dijon, Prague, la Roumanie, l'Allemagne et le Tessin, Morosini va de découverte en surprise, au milieu des dangers et des pièges les plus   

La Perle de l'Empereur

Date de parution: Octobre 2001
La «Régente», une énorme perle coiffée de diamants, fut achetée par Napoléon Ier pour Marie-Louise sa seconde épouse. Un jour, en 1887, le bijou est parti pour la Russie. Puis, après avoir paré les princesses Youssoupoff, il a disparu.
Quand la perle réapparaît à la fin des années 20, c'est à l'occasion d'un enlèvement doublé d'un meurtre. Rude tâche pour le prince Aldo Morosini, l'antiquaire vénitien expert en joyaux historiques : pour obéir au légitime propriétaire, il doit la vendre. Mais un curieux personnage qui se fait appeler Napoléon VI a décidé de s'en emparer sans bourse délier et sans se soucier des moyens employés. La mise en vente de la «Régente» déclenche un drame et Morosini va avoir beaucoup de peine à se débarrasser de la perle.
Il se trouve contraint de jouer sa vie et son bonheur, à travers un combat où apparaissent des femmes aussi étranges que Marie Raspoutine ou Masha la tzigane, et des hommes aussi inquiétants qu'un maharadjah fabuleusement riche qui, sous des dehors trop séduisants, cache une cruauté sadique...

Les joyaux de la sorcière
Date de parution : 22 Avril 2004
Pourquoi la baronne d'Ostel, en faisant exécuter son portrait par le grand Boldini, lui a-t-elle demandé de la parer de joyaux qu'elle n'a jamais possédés? Et à quelle arrière-pensée le peintre a-t-il obéi en accédant à un désir aussi inhabituel? D'où viennent les pendants d'oreilles et la fabuleuse croix qu'il a reproduits après les avoir vus par deux fois dans des circonstances tragiques? C'est la succession d'énigmes qu'Aldo Morosini, le prince vénitien expert en pierres historiques, va devoir résoudre afin de venir en aide à une pauvre jeune femme mariée à un odieux personnage.
A la recherche des bijoux dont il découvre bien vite qu'ils ont appartenu à Bianca Capello, Morosini, lancé sur la piste d'un assassin sadique, franchit l'Atlantique à bord du plus prestigieux paquebot de l'époque, l'Ile-de-France, quintessence des Arts décoratifs. Il y fera des rencontres utiles, car c'est la première fois qu'il part seul à la chasse au trésor. Enfin... presque!
Après L'Opale de Sissi, Le Rubis de Jeanne la Folle, Les Emeraudes du Prophète ou La Perle de l'Empereur, entre autres, Les Joyaux de la Sorcière racontent une nouvelle aventure du prince antiquaire.

Les larmes de Marie-Antoinette

Date de parution : 30 Mars 2006
Pour une superbe exposition organisée au Petit Trianon et consacrée à Marie-Antoinette, plusieurs collectionneurs ont prêté des bijoux ayant appartenu à la Reine. Parmi eux, Aldo Morosini lui-même, le célèbre prince expert international en joaillerie, a confié une pièce de sa collection. Mais, dés l’inauguration, un meurtre est commis, bientôt suivi d’autres, tous signés « Le Vengeur de la Reine ». Ce mystérieux assassin veut qu’on lui remette l’une des pièces exposées, une « larme » de diamant ayant appartenu à une paire de pendants d’oreilles disparus pendant la fuite à Varennes.
Ce bijou aurait été prêté par une jeune fille, une certaine Caroline Autié… Or, celle-ci, interrogée, affirme qu’elle n’a jamais rien prêté et qu’elle ignore tout du bijou. Morosini et son ami Vidal-Pellicorne vont devoir lui porter secours. Caroline, en effet, vit dans une étrange demeure où il se passe des choses plus étranges encore. Les deux hommes se trouvent confrontés à un commissaire de police teigneux, à un criminel doué d’ubiquité et aux mystères de Versailles, du palais, des jardins et de la ville royale elle-même, où les visages ne sont peut-être que des masques…
L’ombre de Marie-Antoinette et la dévotion fanatique de certains fidèles semblent recouvrir des haines insoupçonnées et de sordides appétits…


Le collier sacré de Montezuma

Date de parution : 15 Novembre 2007
Tenochtitlan – Mexico 1521, l’Empire aztèque s’effondre. Le dernier empereur Cuauhtémoc mis à la torture révèle à Cortés, le conquistador, où se cache le fabuleux trésor.
C’était le plus précieux trésor de Montezuma, le gage de toutes les félicités, apporté jadis aux empereurs aztèques par Quetzalcóatl, le Serpent à Plumes, le dieu inconnu venu d’au-delà de l’océan occidental.. De sublimes émeraudes disparues dans la nuit des temps…
Lorsqu’elles réapparaissent, à Paris et au XXe siècle, c’est à l’occasion du mariage de Gilles Vauxbrun, le grand antiquaire de la place Vendôme et proche ami d’Aldo Morosini qui doit être son témoin. La fiancée est une jeune Mexicaine de grande famille et d’une rare beauté.
Or, le mariage tourne soudain au cauchemar, le fiancé disparaît ainsi que les fameuses émeraudes, contraignant Morosini et son « presque frère » l’égyptologue Vidal-Pellicorne à se lancer dans une aventure d’autant plus inquiétante qu’il est difficile de savoir d’où vient le danger. C’est alors qu’une course contre la montre s’engage pour sauver le grand antiquaire parisien.